• Qu'est-ce qui est bleu, mignon, ovoïde, et se promène le long du littoral à Saint-Nazaire? 

    Lire la suite...

    Technorati Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • ... Et c'est une bonne nouvelle car c'est le futur plus grand paquebot du monde, alors c'est mieux qu'il flotte, en effet yes. Il a été mis à flot le 8 juin et transféré dans son bassin d'armement le lendemain, à la marée du matin, c'est à dire 5h15... Une petite trentaine de courageux s'étaient levés pour venir assister au spectacle- toujours impressionnant puisque l'opération se fait sans moteurs ni outils de navigation- au bord de l'estuaire de la Loire. Huit remorqueurs participaient à la manœuvre. 

    Le Symphony of the Seas (362 m de long) est le petit frère (hum...) de l'Harmony of the Seas, livré à Royal Caribbean International par le chantier naval STX France de Saint-Nazaire en mai 2016. Il vient de prendre la place du MSC Meravaglia, plus grand paquebot d'Europe, qui a quitté Saint-Nazaire le 1er juin dernier. Pour les amateurs de paquebots (et ils sont nombreux), voici quelques images du transfert, qui a duré une heure. Le Symphony of the Seas sera livré dans moins d'un an, en avril 2018.

    Le Symphony of the Seas flotte à Saint-Nazaire

    Vendredi 9 juin, 5h30: le Symphony of the Seas cule dans l'estuaire de la Loire, devant le pont de Saint-Nazaire. ©V.C.

    Le Symphony of the Seas flotte à Saint-Nazaire

    ©V.C.

    Le Symphony of the Seas flotte à Saint-Nazaire

    ©V.C.

    Le Symphony of the Seas flotte à Saint-Nazaire

    ©V.C.

    Le Symphony of the Seas flotte à Saint-Nazaire

    Le paquebot s'est positionné pour entrer dans son bassin d'armement, parallèle à la forme dont il est sorti trente minutes plus tôt. ©V.C

    Le Symphony of the Seas flotte à Saint-Nazaire

     Et voilà, le Symphony of the Seas est entré dans le bassin, au moment où se levait le soleil. ©V.C.

     

    Technorati Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Noël ne fera jamais l'unanimité. Parce qu'il y aura toujours des gens seuls, des gens malades, des gens tristes et meurtris, des gens loin de chez eux à cette période. Penser à eux ne suffit pas, mais c'est déjà un petit pas pour ne pas oublier que les paillettes des fêtes de fin d'année ne scintillent pas pour tout le monde. 

    Le monde est grand et si petit à la fois, regardons-le, partageons-le, respectons-le, lui et ses locataires, ne soyons pas égoïstes car nous ne sommes que de passage...

    Je vous souhaite un Noël paisible et rempli d'amour. 

    Calendrier de l'Avent, jour 24: une pensée douce

    Technorati Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Je vous l'ai dit il y a quelques jours, j'aime l'ours, c'est mon animal fétiche. Et lorsque j'ouvre mes boîtes de décorations de Noël, je retrouve chaque année celui-ci: un ourson en bois avec la mention "Québec 96", acheté à la Boutique de Noël, rue Buade, dans le Vieux-Québec. En 1996, donc. C'était deux ans après ma toute première visite au Québec, où j'étais venue rencontrer l'écrivaine Antonine Maillet pour mon mémoire de maîtrise de lettres modernes sur son roman L'Oursiade. Les ours, c'est mon truc, je vous dis... sarcastic

    Calendrier de l'Avent, jour 23: mon ours de Québec

    ©V.C.

    En poussant la porte de la Boutique de Noël, je me souviens avoir été stupéfaite qu'un magasin aussi spécialisé puisse avoir pignon sur rue toute l'année. Et après la stupeur, j'étais heureuse de pouvoir acheter un souvenir de Noël en plein été, ce que je n'aurais évidemment pas pu faire si la boutique avait été éphémère.

    Comme les cailloux que j'aime ramener de voyage, mon ourson en bois me rappelle mes premiers séjours au Québec, avant de décider d'y émigrer en 1999. Ces souvenirs sont ancrés solidement dans ma mémoire car le Québec est ma maison même si je n'y habite plus. C'est plus que ma maison, c'est un morceau de ce que je suis. 

    Technorati Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire
  • Le plaisir du ventre et des papilles a toujours été une grande source de bonheur pour moi, Périgourdine de naissance, Québécoise de coeur, Canadienne de (bi-)nationalité. Les cuisines du monde me fascinent parce qu'elles en disent long sur les hommes et sont le meilleur moyen de communiquer et de partager en voyage.

    J'ai retrouvé ce livre que j'adore, qui est autant un ouvrage sociologique sur la cuisine du temps des fêtes au Québec qu'un livre de recettes. Richard Bizier et Roch Nadeau, les auteurs, rendent hommage aux cuisinières du Québec. À commencer par les femmes autochtones qui cuisinaient avec ce que leur offrait la nature, notamment le sirop d'érable, car n'oublions pas que ce sont les Amérindiens qui apprirent aux colons de la Nouvelle-France à récolter la sève et faire du sirop d'érable.

    Il y eut aussi les religieuses de la colonie (les Ursulines de Québec, par exemple) qui dispensaient des cours de cuisine. "Dans leurs couvents, du XVIIème siècle jusqu'au milieu des années 1950, se répartissant dans l'ensemble des régions de la Nouvelle-France, puis du Québec et du Canada, les religieuses jetèrent les bases de notre gastronomie traditionnelle", explique Richard Bizier.

    Calendrier de l'Avent, jour 22: des recettes qui réchauffent

    ©V.C.

    Oie rôtie aux deux farces, carré de chevreuil sauce poivrade, biscuits aux épices, croquignoles au lait et au brandy, tourtière traditionnelle... Il y a des trésors, dans cet ouvrage, pour qui aime le Québec et la cuisine. Puisque l'hiver vient d'arriver, voici une recette de punch de Noël au vin rouge à la québécoise, tirée du livre :

    Pour 12 personnes, il faut: 1 orange lavée, 12 clous de girofle, 2 bouteilles de vin rouge, 1 citron lavé et coupé en fines tranches, 1 bâton de cannelle, 1/2 tasse de raisins secs (125 ml), 1/2 tasse de sucre d'érable (ou de canne), 1/2 tasse de cognac ou de rhum.

    Préchauffez le four à 200°C. Striez l'orange lavée en losanges et piquez un clou de girofle dans chacun des losanges. Déposez l'orange piquée au centre d'un moule à tarte et cuisez-la au four 30 mn.

    Versez le vin rouge dans une grande casserole avec le citron, la cannelle, les raisins et le sucre; retirez l'orange cuite du four et ajoutez-la au vin. Faites mijoter le vin à découvert environ 20 mn (sans faire bouillir), en mélangeant régulièrement.

    Laissez refroidir et conservez au frais. Réchauffez le vin au moment de servir et versez-le chaud dans un bol à punch.

    Joyeuses fêtes! cool

     

     

     

    Technorati Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires